Musée Matisse – Mai - juin 2011

Henri Matisse : un printemps poétique

 

Auditorium du musée, niveau -2.

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

 

 

A l’occasion de son cycle annuel de rencontres pluridisciplinaires « Henri Matisse, un printemps poétique »,

le musée Matisse propose cette année une programmation de films documentaires autour de l’œuvre d’Henri Matisse.

 

                                              Matisse_snail

 

PROGRAMME DE PROJECTIONS DOCUMENTAIRES SUR HENRI MATISSE

 

Du lundi au vendredi, à 10 h, diffusion en continu jusqu’à 14 h :

« Pierre Boucher, entretien avec Guy Mandery », 1993, durée : 26 minutes.

 

Autour de l’exposition « Un photographe de Matisse : Pierre Boucher, photographiste ».

 

 

Le lundi, à 14 h, diffusion en continu jusqu’à 16 h :

SOIR 3 : Sortir : « Portrait de Matisse vu par son petit fils », 1996, durée : 2 minutes

 

A l’occasion de l’exposition « Henri Matisse : Visages découverts, 1945-1954 » à la Fondation Mona Bismarck en 1996, Claude Duthuit,

petit-fils du peintre, évoque l’art du portrait chez Matisse, depuis les portraits de famille jusqu’aux visages d’Inuits.


 

_Gerbe_  

 

 


Le mercredi, à 14 h, diffusion en continu jusqu’à 16 h :

« Henri Matisse » de François Campaux (1946), durée : 22 minutes.

Diffusion inédite.

 

Source d'archives rare, ce documentaire est le seul film dans lequel on peut voir Matisse travailler et l'entendre parler de son art.

Le musée Matisse vient d'acquérir les droits de diffusion de ce film.

 

 

_matisse_cohen

Les jeudis et vendredis, à 14 h :

Le cercle de minuit -N° 92, [Spécial Matisse], diffusion : 02/03/1993, durée : 60 minutes. Réalisateur : Gilles Daude.

 

A l’occasion de l’exposition « Henri Matisse, œuvres 1904-1917 » présentée en 1993 au Musée national d’art moderne, Centre Georges Pompidou

à Paris, Michel Field réunit, dans son émission le cercle de Minuit, un grand nombre de spécialistes d’Henri Matisse, Isabelle Monod-Fontaine,

commissaire de l’exposition, Dominique Fourcade, Pierre Schneider, Marcelin Pleynet.