SUR LES PAS DE MATISSE...


« Je suis à Vence depuis un mois et demi - très bien à tout point de vue. Le tout me paraît si loin de Nice, ce grand voyage que j’ai fait en moins d’une heure, que je place dans le milieu de tous mes souvenirs de Tahiti. »

« Ce matin, quand je me promenais devant chez moi en voyant toutes les jeunes filles, femmes et hommes courir à bicyclette vers le marché, je me croyais à Tahiti à l’heure du marché ».

« Lorsque la brise m’amène une odeur de bois ou d’herbes brûlés, je sens le bois des îles ».

Sur les Pas de Matisse   VITRAIL

 

  "Ce qui m’intéresse le plus, ce n’est ni la nature morte, ni le paysage, c’est la figure. C’est elle qui me permet le mieux d’exprimer le sentiment pour ainsi dire religieux que je possède de la vie..."

 

 

 

*

 

 

  "Une œuvre doit porter en elle-même sa signification entière et l’imposer au spectateur avant même qu’il en connaisse le sujet. Quand je vois les fresques de Giotto à Padoue, je ne m’inquiète pas de savoir quelle scène de la vie du Christ j’ai devant les yeux, mais tout de suite, je comprends le sentiment qui s’en dégage, car il est dans les lignes, dans la composition, dans la couleur, et le titre ne fera que confirmer mon impression."

 

Henri MATISSE, " Notes d’un peintre ",
La Grande Revue, 25 décembre 1908.

 chapelle_matisse_258494