_max_papart_MaxP

Max Papart (1911-1914),  né à  Marseille , est un peintre-collagiste contemporain franco-américain, héritier du cubisme.

Son œuvre est marquée par une certaine douceur de vivre, une discrète ironie et un grand sens de la beauté plastique.

Son travail est ludique et rigoureux, collage et aplats de couleurs sont utilisés par l'artiste avec finesse et sensibilité.

Jeune, il fréquente brièvement l'École des Beaux-Arts de Marseille, préférant se former seul à la peinture. Se fixant à Paris en 1936, il travaille alors comme artisan-imprimeur. Il expose au Salon des indépendants et réalise ses premières gravures.

Sa première exposition personnelle a lieu à la galerie Bureau à Paris en 1938. Il expose ensuite à la galerie Sébire à Marseille en 1946 .

Max Papart participe à la libération de Marseille.

Il illustre des ouvrages de bibliophilie de Jacques Prévert et de  Georges Ribemont-Dessaignes.

Il évolue d'un langage post-cubiste à une expression empruntant à l'abstraction certains raisonnements plastiques.

Lithographe, graveur, peintre, il utilise souvent des techniques mixtes et le collage.

En 1960, il complète la technique de la gravure à l'eau-forte par l'apport de carborundum selon la technique inventée par son ami Henri Goetz.

Il enseigne l'imprimerie à l'Université de Paris VIII à Vincennes de 1969 à 1973.

Vers la fin de sa vie, il conçoit des bijoux d'après ses propres peintures, bijoux limités à 8 pierres précieuses ou semi-précieuses, il  s'est éteint   avant la fin de la fabrication de cette collection.

Papart_La_Noia

 

Papart_site

 

PapartJeunefille PapartSRouge

 

PapartMusical_